Xerox avance 24 milliards de dollars pour l'OPA de HP mais...

HP remettant en question la capacité d'investissement de Xerox, le groupe démontre qu'il se trompe mais cela ne semble pas encore suffisant.

Depuis le 5 novembre 2019, Xerox tente officiellement de convaincre HP Inc de passer sous son giron. Mais le groupe américain de PC et de machines d'impression numérique n'est toujours pas convaincu.

Xerox apporte une nouvelle pierre à son offre d'OPA : il a obtenu 24 milliards de dollars d'engagements de financement contraignants des entreprises financières Citi, Mizuho et Bank of America. L'offre de reprise de HP s'élève à 33,5 milliards de dollars.

Dans la lettre envoyée au conseil d'administration de HP le lundi 6 janvier, John Visentin, le
vice-président directeur général de Xerox, assure que les deux groupes sont d'accord pour reconnaître que le rapprochement des deux entreprises "générerait des synergies substantielles et une amélioration significative des flux de trésorerie qui pourraient, à leur tour, permettre des investissements accrus dans l'innovation et de meilleurs rendements pour les actionnaires".

Il ajoute : "Mais il est également ressorti clairement de notre dialogue avec vos actionnaires que vous et vos conseillers remettiez en question notre capacité à lever le capital nécessaire au financement de notre proposition."

Ces 24 milliards devraient lever tout doute, mais de là à mettre HP au pied du mur... Non.

Le jeudi 9 janvier, HP répond dans une lettre de quelques lignes seulement : "Votre lettre du 6 janvier 2020 concernant le financement ne résout pas le problème clé - la proposition de Xerox sous-estime considérablement HP - et ne constitue pas une base de discussion."

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...