L'Imprimerie Bellêmoise investit dans une Rapida 105 LED-UV

L'équipe de l'imprimerie Bellêmoise devant leur première presse offset Koenig & Bauer

Imprimeur généraliste depuis 1898, l'Imprimerie Bellêmoise a investi dans sa première presse offset feuilles Koenig & Bauer. Une acquisition qui s'inscrit dans un projet d'investissement plus global.

L'Imprimerie Bellêmoise (groupe Renard), installée à Bellême (61) dans le parc naturel du Perche, a démarré au printemps 2019 sa première presse offset feuilles Koenig & Bauer, une Rapida 105 cinq couleurs LED-UV avec vernis.

Anthony Chartier, directeur de production de l'imprimerie Bellêmoise, explique son choix :

« Investir était tout d'abord une nécessité pour pérenniser notre activité. Puis l'objectif était de diversifier notre offre de produits et de se distinguer de nos confrères par des produits très techniques à forte valeur ajoutée, d'où notre choix du LED-UV et d'un groupe de vernis. Il faut sortir de sa zone de confort pour avoir du succès. »

La presse est complétée par le système de contrôle couleur embarqué QualiTronic ColorControl 4K qui mesure chaque feuille du tirage et régule les encrages en ligne en mode dynamique.

Un projet d'investissement plus global

L'acquisition de la Rapida s'inscrit dans un projet d'investissement plus global comprenant aussi l'achat d'une platine de découpe Bograma, d'une plieuse-colleuse et insertion de document H&H et d'un nouveau CTP.

« Pour pouvoir élargir notre gamme de produits, une nouvelle presse offset était nécessaire, mais pas suffisante. Il fallait faire évoluer également notre outil de façonnage pour pouvoir proposer à nos clients des produits innovants. »

Une meilleure productivité et plus de souplesse

Grâce à l'équipement spécifique de la Rapida, l'imprimeur explique pouvoir facilement imprimer sur des papiers couchés, non couchés, sur des papiers de création, sur du carton et sur des supports avec pelliculage. Il peut désormais réaliser des brochures scellées avec insertion de document, de la vitrophanie, ou encore des boîtes pliantes.

« La demande de nos clients pour ces nouveaux produits est conséquente. Nous sous-traitons beaucoup moins qu'avant et grâce au groupe de vernis, nous pouvons réaliser des vernis tels que le drip-off qui apportent une vraie valeur ajoutée à nos produits. »

La technologie LED-UV apporte également à l'imprimerie un gain important au niveau des flux de production et des délais.

« Comme le séchage est immédiat, nous sommes maintenant capables de réduire nos temps de traversée sur les processus de production et par exemple de livrer une brochure de 500 exemplaires en moins de 24 heures. Ça change notre vie et celle de nos clients. »

L'imprimeur souligne les atouts écologiques du LED-UV

Doté des différents certifications et labels attestant d'une démarche de développement durable – Imprim'Vert, PEFC et ISO 9001 – le groupe Renard souhait que sa nouvelle presse s'inscrive dans cette démarche.

« Quand nous avons appris que Citeo applique depuis 2019 un malus de 5 % aux imprimés UV, nous avons été interpellés parce que l'écologie nous tient vraiment à cœur et parce que nous sommes convaincus des atouts écologiques de cette technologie qui nous a permis de diminuer notre consommation d'énergie, de supprimer la poudre et d'utiliser moins de papier couché. Nous nous sommes alors renseignés et en collaboration avec nos différents fournisseurs, nous avons obtenu les certificats INGEDE 11 qui nous attestent une bonne désencrabilité des papiers imprimés en LED-UV ce qui nous a permis de communiquer auprès de nos clients qu'ils étaient exonérés du malus de 5 %. »

Une imprimerie fondée il y a plus d'un siècle

L'Imprimerie Bellêmoise a été créée en 1898 par Georges Lavayer. À l'origine, l'entreprise était spécialisée dans les affiches de notaire et les travaux de ville réalisés en typo. Rachetée dans les années 1960, l'entreprise s'est ensuite agrandie et installée dans les locaux qu'elle occupe encore aujourd'hui. L'imprimerie, qui compte aujourd'hui 24 salariés, fait partie depuis 2003 du groupe Renard (3 unités de production et 70 personnes).

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...