Dix ans après la fin de l'imprimerie Goossens (60), les derniers salariés sont indemnisés

Site de Marcq-en-Barœul (59), une autre filiale de Van Genechten Packaging fermée en 2013.

Cette imprimerie de cartonnage implantée à Beauvais avait fermé ses portes en 2006 entrainant le licenciement de 160 personnes. Mardi 17 novembre, les derniers salariés ont reçu leur chèque d'indemnisation.

Vingt-neuf ex-employés de l’imprimerie d’Allonne Goossens ont reçu mardi 17 novembre leur chèque d’indemnisation signé de la Caisse des dépôts et consignation suite à la fermeture du site 10 ans plus tôt, révèle le quotidien Le Courrier Picard.

En 2006, cette imprimerie spécialisée dans la conception, l’impression, la découpe et le façonnage d’étuis et d’emballages carton, filiale du groupe belge Van Genechten Packaging, avait fermé ses portes entrainant le licenciement de 160 salariés.

Sur l’ensemble de ces salariés, ils étaient 120 à avoir contesté leur licenciement devant les prud’hommes en raison de défaillances dans les reclassements. En 2009, un premier groupe de 91 ex-employés avait obtenu gain de cause avec un versement de 3,5 millions d’euros à se partager.

Une victoire qui avait poussé 29 autres salariés à engager une procédure similaire. En 2010, une partie d’entre eux avait touché des indemnités. La semaine dernière, les derniers ex-salariés de l’imprimerie Goossens ont été indemnisés. Ils ont touché chacun entre 9 000 et 37 000 euros, selon les informations du quotidien.

Avant d’être placée en liquidation judiciaire, l’imprimerie de cartonnages picarde avait connu deux vagues de restructurations, en 2002 et en 2005. Une autre filiale du groupe belge, VG Goossens, installée à Marcq-en-Barœul (59) a également été placée en liquidation judiciaire en 2013. En France, Van Genechten Packaging est aujourd’hui établi sur deux sites, à Meyzieux (69) et à Angoulême (16).

Plus d'articles sur les chaînes :

Oise
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise