Une Speedmaster d'Heidelberg pour Ipadour (64)

L'entreprise familiale Ipadour est une imprimerie offset paloise. © Google Street View

Cette presse offset remplaçant une machine d'impression datant de 2001 est un cap important pour l'entreprise des Pyrénées-Atlantiques.

Située à Pau, Ipadour est une imprimerie familiale fondée en 1975 par André Fontan, le grand-père et père des actuels gérants. Ipadour ("l'imprimerie des pays de la Dour"), dirigée par Matthias Fontan et son père André (lui aussi), compte 9 salariés pour un chiffre d'affaires stable en 2015 d'environ 1 million d'euros. "C'est une imprimerie offset avec une pointe de numérique", précise Matthias Fontan.

Après avoir installé en novembre une presse numérique d'Heidelberg pour les petites séries, une Linoprint, c'est une presse offset, une Speedmaster SM 74 4 couleurs qui est attendue pour février.

Une hausse de la productivité et de la qualité 

Elle remplacera une autre Heidelberg de format moyen également, vieille de 15 ans. "Cette machine qui nous a rendu bien des services ne satisfait plus le rythme du marché actuel."

Matthias Fontan souhaitait donc une machine plus productive. Il pourra accroitre sa productivité de 20 %.

De plus, la qualité d'impression sera améliorée grâce notamment au système intégré du constructeur allemand, le Prinect Easy Control, qui mesure et contrôle des couleurs CMYK et des couleurs spéciales en spectro-colorimétrie en sortie. "Et nous allons pouvoir le connecter au CTP, chose que l'on ne faisait pas," apprécie Matthias Fontan.

Un cap important pour l'entreprise

Cette machine est tout de même un investissement important pour cette entreprise de 9 salariés. "C'est la première machine d'impression neuve que nous achetons. Enfin... nous avions acheté une SM 52, mais le budget n'a rien à voir. On passe un cap," résume le co-directeur.

Mais cette machine est avant tout "le choix de la raison", l'équilibre entre technologie et budget, entre attentes des clients et montant de l'investissement.

10 jours d'installation et 7 de formation

Après une installation qui devrait durer une dizaine de jours, trois personnes, dont André Fontan, seront formées à cette nouvelle presse d'impression pendant une semaine.

Cette presse "va pouvoir consolider notre clientèle et nous pourrons répondre à des appels d'offres qui jusqu'à ce jour étaient trop éloignés soit en terme de délai soit en terme de volume." 

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Pyrénées-Atlantiques
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...