Agfa présente Arkana, unité de traitement ECO3 de plaques thermiques

Agfa Graphics a dévoilé le système de plaques thermiques de nouvelle génération à la Drupa, (du 31 mai au 10 juin 2016 à Düsseldorf en Allemagne). Ce système ne nécessite pas d'eau et consomme 10 fois moins de révélateur.

Sous l'acronyme ECO3, Agfa a dévoilé au hall 8 du salon Drupa une nouvelle solution de plaques thermiques, composée des plaques Energy Elite Eco et de l'unité de traitement intelligente Arkana.
ECO3 signifie écologie, économie et extrême commodité, axes de développent des innovations du constructeur belge.

L'unité de traitement intelligente Arkana, qui peut traiter jusqu'à 80 plaques B1 par heure, permet de réduire considérablement l'utilisation de produits chimiques et d'autres ressources.

Plus besoin d'eau avec l'Arkana

Grâce au système breveté de gomme en cascade d'Agfa, Arkana ne nécessite pas d'eau pour rincer les plaques.
"Travailler sans eau de lavage devient possible avec cette machine ce qui est le rêve de tous nos clients !" commente Francois Dericq, chef de produits des plaques Agfa.

La gomme nettoie la plaque mais également la recouvre d'une couche de protection.

10 fois moins de révélateur

De plus, Arkana est équipée d'une petite cuve de révélateur qui divise par 10 la consommation totale de révélateur par rapport aux systèmes actuels.

"De n'avoir seulement que 10 litres de révélateur dans la cuve de traitement est tout simplement incroyable, si on le compare aux technologies traditionnelles qui nécessitent 60 à 80 litres de chimie. Arkana apporte en avant-première une vraie solution écologique", précise Francois Dericq.

50% moins de déchets

La longue durée de vie du bain (jusqu'à 15 000 m² de plaques) permet également d'espacer les opérations d'entretien, et la composition chimique de cette unité réduit la durée des entretiens.

Au final, l'unité de traitement intelligente Arkana réduit de moitié la quantité de déchets par rapport aux autres systèmes disponibles sur le marché.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...