Coup de marteau final pour la papeterie Docelles

Du monde mais peu d'acquéreurs...

Le

La vente vient de s'achever. L'aventure de la papeterie Docelles dans les Vosges présentée comme la plus ancienne papeterie d'Europe est bel et bien terminée. Le matériel de l'usine à papier du groupe finlandais UPM a été proposé à la vente aujourd'hui lors d'enchères à Épinal et en simultané en ligne.

Si des acheteurs du monde entier sont venus assistés à cette vente en salle et sur internet, les enchères n'ont pas été "faciles", selon le commissaire priseur Olivier Marquis.

75 sur 128 lots vendus

Seuls 75 des 128 lots ont trouvé preneurs. Cela représente un montant d'environ 500 000 euros alors que les 128 lots étaient estimés à 1 million d'euros. Notamment la bobineuse Jagenberg évaluée à 300 000 euros n'a pas séduit les acheteurs. La pièce vendue la plus importante est la tête de la machine à papier Voith avec des cylindres percés, qui est partie pour 230 000 euros. Selon le journal Vosges Matin, le même élément en bon état aurait pu partir pour 10 fois plus. 

Les acquéreurs, papetiers et revendeurs, sont principalement des professionnels européens et asiatiques.

Un site fermé depuis 2014

Cette vente clôt une histoire papetière commencée au XVe siècle, dont les dernières années ont été marquées par un bras de fer entre le groupe UPM et les anciens salariés de l'usine à papier.

Une partie des ex employés licenciés en janvier 2014 (lire UPM ferme la plus ancienne papeterie européenne dans les Vosges) ont tenté de faire redémarrer l'activité sur le site, notamment en scop. Bien qu'ils estimaient avoir obtenu des accords avec le groupe UPM, ils n'ont pas réussi à trouver un terrain d'entente.

La raison ? Les ex salariés ont toujours affirmé que le groupe papetier n'avait jamais eu l'intention de céder le site, dans le but de limiter la concurrence. Ils sont allés plusieurs fois devant les tribunaux pour se faire entendre mais ont été déboutés (lire Le face-à-face continue entre les ex-salariés et le groupe finlandaisCruelle déception pour la Scop de la papeterie de Docelles, La papeterie de Docelles a-t-elle été fermée en conformité avec la loi ?Amère fin pour les ex-salariés de l'usine UPM de Docelles). Il est pourtant apparu qu'au printemps 2017, la direction ait demandé à casser les machines mises en vente d'aujourd'hui (lire UPM sabote les machines de la papeterie Docelles avant les enchères)... 

 

Vos réactions
Ajouter un commentaire...

Blingbling Bling 3 semaines
voila ou mène la stratégie incompétente et déshumanisée des papetiers , secteur d'activité resté sur son piédestal et surtout incapable de s'adapter aux nouvelles structures de ses marchés ;

Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO