Siegwerk améliore le désencrage de ses encres offset UV LED

Ce nouveau système d'encre présenterait des propriétés de désencrage comparable à celles des encres offset traditionnelles.

Les encres offset UV / LED existantes de Siegwerk de la série L-NRGY présentent désormais un meilleur désencrage. Le fournisseur d'encres d'imprimerie a travaillé avec l'Association des fabricants de papier européens (INGEDE) pour mettre au point cette encre aux capacités de recyclabilité améliorées.

"Les encres UV à faible énergie de durcissement (UV dopées au fer, LED-UV) gagnent de plus en plus en parts de marché, donnant une nouvelle dimension à ce problème. De nouvelles avancées en matière d'encres UV et de processus d'impression UV est alors devenue nécessaire", explique Thomas Glaser, responsable de la technologie feuille de Siegwerk.

Les papiers imprimés avec des encres à séchage UV/LED actuelles présentent une mauvaise désencrage, car ces encres forment une couche solide, résistante aux produits chimiques et mécaniques, comparable à celle des couches de plastique adhésives.

Il poursuit : "Les encres UV/LED standard conduisent souvent à de grosses particules hydrophiles laissant des traces visibles sur le papier recyclé. C'est la raison pour laquelle nous avons concentré nos recherches sur les solutions à ce problème et sur le recyclage des impressions polymérisées sous UV".

Ce nouveau système d'encre offset UV / LED présenterait des propriétés de désencrage comparable à celles des encres offset feuille à feuille traditionnelles, aussi bien sur papier couché fin et épais, ainsi que sur le papier journal à base de fibres vierges non couchées.

La capacité de désencrage du nouveau jeu d'encre répond aux normes de l'industrie du désencrage officiellement approuvées à savoir la méthode de INGEDE 11 de l'association des fabricants de papier européens INGEDE et des critères du Conseil européen du recyclage du papier (EPRC).

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...