L'imprimerie Chartrez (62) du groupe Tilinvest liquidée

L'imprimerie Chartrez dont le groupe est en redressement depuis janvier employait 45 personnes.

Mercredi, le tribunal de Commerce de Lille Métropole a tranché : faute de repreneur, l'imprimerie Chartrez est liquidée. 45 salariés travaillaient dans cette entreprise située à Saint-Nicolas-lez-Arras dans le Pas-de-Calais. En 2018, elle avait réalisé 8,3 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Le 21 janvier 2019, le groupe Tilinvest, maison-mère de l'entreprise d'impression, avait été placé en redressement judiciaire pour une période de six mois. 

Le groupe Tilinvest déplorait un chiffre d'affaires de 18 millions d'euros soit une baisse de 10 % sur les deux derniers exercices. Et son dirigeant, Matthieu Tillie, n'avait pas tardé à prendre différentes mesures pour rétablir les comptes. L'an dernier, l'effectif avait été réduit passant de 140 à 121 salariés, l'une des imprimeries transférée sur le site de Chartrez, et le bâtiment du siège, installé à Avelin dans le Nord, vendu. (Lire Le groupe Tilinvest dans une période difficile)

Malgré à cette fermeture, le groupe ne baisse pas les bras. "Nous faisons le maximum pour retrouver du boulot aux personnes de chez Chartrez et je me bats pour que Etanor et Tillie soient repris" nous confie Matthieu Tillie, le PDG du groupe.

Tilinvest comptait cinq imprimeries implantées dans le nord et le nord-ouest de la France. L'imprimerie Gabel, située à Maromme en Seine-Maritime, a été reprise le 29 mai dernier par le Groupe des imprimeries Morault avec 17 salariés sur l'effectif de 24. (Plus d'informations : Le groupe Morault reprend une imprimerie du groupe Tilinvest)

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Pas-de-Calais
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...