L'imprimeur ICP Roto investit dans une Rapida 106 Led-UV Koenig & Bauer

Il s'agit pour l'imprimeur de la première presse offset feuilles Koenig & Bauer. Elle vient compléter un parc machine composé principalement d'une Cortina waterless.

Le groupe réunionnais ICP Roto fait l’acquisition d’une Rapida 106 dix couleurs LED-UV avec vernis qui sera installée en fin d’année 2019 à l’Imprimerie du Sud, installée à Saint-Pierre de la Réunion.

Il s’agit pour l’imprimeur de la première presse offset feuilles Koenig & Bauer. Elle vient compléter un parc machine composé principalement d’une Cortina waterless.

La Rapida 106 LED-UV avec retournement est dotée de dix groupes imprimants, d’un groupe de vernis et d’une alimentation à bobines. Elle est destinée à la production de divers travaux d’édition et de documents commerciaux.

En plus de la Rapida, ICP Roto investit dans du matériel annexe, tel qu’une plieuse et un massicot, pour un montant total de 5 millions d’euros.

Spécialisé en impression offset sur rotatives et sur machines feuilles, ICP Roto emploie 46 personnes pour un chiffre d’affaires de 16 millions d’euros en 2018.

Diversification du portefeuille de produits

L’investissement dans cette nouvelle presse s’inscrit dans un programme d’investissement plus large, explique Philippe van Damme, Directeur technique d’ICP Roto.

« Aujourd’hui, nous produisons essentiellement des catalogues publicitaires, mais notre objectif est d’inverser cette tendance au bénéfice de l’édition. Avec l’acquisition de la Cortina nous avons déjà commencé à reprendre ce marché, en effet nous sommes désormais en mesure d’imprimer des magazines de façon rentable et à des prix compétitifs à partir de 5 000 exemplaires. Aussi nous souhaitons apporter davantage de valeur ajoutée à nos clients. »

Un objectif qui sera rendu possible avec l’arrivée de la Rapida 106 dix couleurs capable de produire des couvertures avec du vernis, de réaliser des ouvrages avec cinq couleurs et d‘imprimer sur des supports fermés grâce à la technologie LED-UV.

Augmentation de la productivité

Au-delà de la diversification du portefeuille de produits, ICP Roto vise à travers cet investissement à automatiser davantage sa production et donc gagner en compétitivité.

« Nous sommes en concurrence permanente avec les imprimeurs de l’île Maurice dont les contraintes économiques et sociales ne sont pas les mêmes. Afin de rapatrier sur l’île de la Réunion des marchés partis à l’île Maurice, nous devons proposer des prix compétitifs ce qui nécessite un outil de production et des processus automatisés au maximum », explique Philippe van Damme.

La nouvelle presse est équipée du pack high-speed qui lui permet d’imprimer jusqu’à 18 000 feuilles/h en mode recto-verso, du changement de plaques automatique, du système de contrôle couleur embarqué QualiTronic ColorControl 4K qui mesure chaque feuille du tirage et régule les encrages en ligne en mode dynamique, réduisant ainsi la gâche de mise en route de façon considérable, ainsi que du PrintCheck assurant le contrôle qualité des défauts d’impression sur chaque feuille. L’alimentation en papier a été automatisée avec un dérouleur Mabeg.

Philippe Van Damme précise que cette acquisition est également en cohérence avec la démarche environnementale du groupe. Avec la technologie LED-UV, la poudre est supprimée et grâce à l’absence de tout dégagement de chaleur, la consommation d’énergie est réduite.

« Nous sommes optimistes sur l’avenir. Il y a encore des marchés, mais il faut avoir une vision et se démarquer. Pour réussir à nos jours, il est essentiel d’intégrer les nouvelles technologies dans les processus de travail et d’investir de manière réfléchie. ICP Roto ne travaille pas avec des fournisseurs, mais avec des partenaires et notre premier partenaire est Koenig & Bauer dont nous apprécions la fiabilité et la qualité des prestations techniques et humaines », conclut Philippe Van Damme.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...