Une Speedmaster XL 75 douze groupes chez B Pack (24) du groupe Wauters

La Speedmaster de B.Pack dans le centre Heidelberg de Wiesloch-Walldorf avant son expédition.

Cette machine devrait offrir une grande flexibilité dans la production d'emballages de luxe.

Une Speedmaster XL 75 particulière de 12 groupes vient d'être installée à l'imprimerie B Pack du groupe Wauters, située à Couches en Bourgogne. Cette machine configurée sur mesure par le groupe Heidelberg devrait offrir une grande flexibilité à l'entreprise spécialisée dans les petites et moyennes séries d'emballages de luxe.

Le premier camion de livraison est arrivé le 25 mars sur le site qui emploie 49 personnes et réalise 10 millions de chiffre d'affaires. Et le premier job a pu être produit sur cette nouvelle presse dès le 15 mai.

Cette nouvelle Speedmaster (une XL 75-2+LY-P-5+LYL) est constituée de deux groupes offset, plus un groupe de séchage, la retiration, plus cinq groupes offset, plus un groupe flexo, un groupe de séchage plus un groupe flexo. Elle est aussi dotée d'une sortie rallongée.

Jérémy Desbois, responsable de l'impression chez B Pack, explique : "Cela signifie que nous sommes en mesure de combiner le vernissage recto verso et l'impression en ligne en un seul passage et de proposer à nos clients des emballages de luxe hautement embellis avec toute une gamme d'effets par vernis".

B.Pack peut produire de boîtes pliantes de luxe jusqu'à une épaisseur de 0,8 mm avec une impression en aplat au verso avec, par exemple, deux encres bleu foncé et un revêtement vernis, suivie au recto de cinq couleurs avec un revêtement brillant, mat ou doré.

La machine peut également être utilisée pour l'impression d'un amalgame d'emballages, pour des flacons de parfum différents par exemple, ou pour le gel douche, le déodorant et le parfum d'une même marque.

Ces emballages sont produits principalement pour les boutiques duty free des aéroports, où le texte doit de plus en plus souvent figurer à l'intérieur des emballages.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...