Une nouvelle chaîne de coupe pour l'imprimerie Chauveau (28)

L'imprimerie située dans l'Eure-et-Loir a opté pour une ligne de coupe haute productivité Polar Pace 115 N Pro configurée avec quatre périphériques.

Le

Pour faire face à la croissance régulière de son activité au cours des dernières années, l'imprimerie Chauveau du groupe JLB Services a souhaité renforcer son parc finition en remplaçant son massicot.

L'entreprise dirigée par Jean-Luc Bonnet et située à Le Coudray près de Chartes est équipée en offset Komori et numérique, et propose du routage aussi bien du petit format que du grand format. Avec ses 44 salariés, elle a augmenté son chiffre d'affaires de 15 % en 2015 pour atteindre 6 millions d'euros.

Depuis le rachat de l'imprimerie par Jean-Luc Bonnet en 2008, l'entreprise a investi dans les CTP, les machines offset avec deux Komori en 70x102 arrivées en 2013 et 2014 et dans le pliage avec un K8 de MBO muni d'un système Palamides. 
"Il nous fallait un ensemble cohérent en terme de qualité et de vitesse, que tous les secteurs de l'imprimerie soient sur des matériels récents et productifs" explique Jean-Luc Bonnet.

L'entreprise d'impression eurélienne penche pour la marque Polar, partenaire commercial d'Heidelberg, dont elle possède une ancienne machine et dont "la fiabilité n'est plus à prouver", selon Nicolas Cohin, le directeur technique de l'imprimerie. Une visite chez un confrère a fini de convaincre Nicolas Cohin de la qualité de coupe et de la vitesse de fonctionnement de la ligne de coupe Polar Pace 115 N Pro.

Attendu fin novembre, cet équipement devrait mieux répondre aux contraintes de charge et de délais de l'entreprise. Il doit dégager un poste sur les quatre massicotiers pour le diriger vers d'autres taches.

Chargement, pré-presse... des périphériques qui améliorent encore la productivité

L'imprimerie Chauveau a choisi d'équiper la ligne de quatre périphériques. Le système de chargement automatique par l'arrière a été choisi pour permettre le travail à deux opérateurs sur les grosses séries.

Le dispositif Autotrim qui évacue automatiquement des rognes de coupe et double-coupe et qui est directement connecté au système d'aspiration centralisé des rognes devrait augmenter la productivité.

La chaîne de coupe comprendra également le Transomat, le dispositif automatique de ré-empilage des poses qui augmente les cadences de traitement. Il améliorera aussi le confort pour le massicotier, d'après le directeur technique.

L'imprimeur a également opté pour le logiciel Compucut. Il permet la remontée des fichiers de coupe en JDF à partir du prépresse et la programmation automatique des schémas de coupe.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...

Bourges Patrick 13 Octobre 2016
Bravo Jean Luc, heureux de voir que tu avances toujours la même avec la même volonté

Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO