Coup de fouet sur le site d'emballages MPS (19) avec la Speedmaster XL 106

Le directeur des opérations cartons de MPS revient sur ses choix qui l'ont conduit à investir dans cette presse et tire le bilan de ce nouvel équipement après plusieurs mois d'utilisation.

 - Partenariat Le
M. Vialloux, responsable Impression et découpe et M. Laborde, directeur des opérations cartons France de MPS.

Fondé en 2005, le groupe Multi Packaging Solutions (MPS) est une référence mondiale dans le domaine de l'emballage, spécialisée dans les marchés des produits de marque et de la santé. L'activité "pharma et santé" représente 42 % des ventes de MPS avec une vingtaine d'usines en Europe, dont deux en France dédiés à la fabrication d'étuis, à Ussel en Corrèze et à La Couronne en Charente.

En 2014, Arnaud Laborde, directeur des opérations cartons France, souhaite redynamiser le site d'Ussel.

Répondre aux faibles marges

"La pharma – santé est un marché fortement concurrentiel, générateur de faibles marges. Seules l'optimisation des processus et la maîtrise parfaite de la production peuvent nous apporter des sources d'économies nous permettant de maintenir, voire de renforcer notre positionnement dans des conditions acceptables", explique-t-il.

Après une étude technologique poussée, ce projet aboutit, deux ans plus tard, à l'implantation d'une presse Heidelberg Speedmaster XL 106-6+LX2 réhaussée, en remplacement de deux presses concurrentes d'ancienne génération.

La configuration choisie comprend 6 groupes + vernis, une sortie rallongée, margeur et réception Preset Plus non-stop, le package Carton constitué d'une brosse aspirante et d'appuis feuille spécifique, ainsi que les périphériques CleanStar Compact, CoatingStar Compact, DryStar et AirStar.

Le critère indispensable : la fiabilité

La typologie de produits pharmaceutiques du site d'Ussel imposant des contraintes spécifiques, des tests sur les normes ont été réalisés sur la presse XL.

"La machine répondait de manière fiable et reproductible aux normes attendues, sans aucune déviation constatée. Ce point était crucial pour nous, d'autant que nous effectuons de nombreux retirages en cours d'année, avec un niveau d'exigence couleur extrêmement élevé."

Le système embarqué de mesure et de contrôle en colorimétrie en valeurs L,a, b, en temps réel, Prinect Inpress Control 2, a aussi constitué un incontournable dans le cahier des charges de MPS.

"Les données spectrales recueillies par le Prinect Inpress Control 2 sont des valeurs mesurées et scientifiques indiscutables. (…) Il répond parfaitement à l'approche qualitative de nos donneurs d'ordres qui s'orientent petit à petit vers la quadri au détriment des couleurs Pantone".

La productivité rapidement au rendez-vous

La presse a été installée en mars 2016. "La montée en cadence a été plus rapide que prévu. En mai, nous avions déjà atteint 90 % de la capacité machine et mi-juin, le rythme de croisière était enclenché."

Le directeur poursuit : "Nous sommes passés à une vitesse de production de 15 000 f/h, voire 17 000 sur certains tirages, avec des temps de préparation bien plus courts." 

- 35 % de gâche et une économie de rebus matières de 100 000 euros par an

Avec une production organisée en 3X8, 6 jours sur 7, la nouvelle presse affichait 19 millions de tours fin décembre, soit environ 2,5 millions de tours/mois sur les huit premiers mois opérationnels.

Une belle performance avec une moyenne de 20 calages/jour, une diminution de la gâche de l'ordre de 35 %, une réduction d'environ 20 % des temps de préparation en dépit de la complexité de certains travaux.

L'entreprise a aussi fortement réduit son taux de rebus matières générant une économie annuelle de 100 000 euros.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Photos
Voir les 76 photos
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO