InkTune, pour une réduction des encres offset et une hausse de la qualité

Cette solution permet notamment d'économiser en moyenne pondérée 30% d'encre.

Le

Agfa a développé un nouveau logiciel conçu pour réduire les coûts de production offset, InkTune. Ce logiciel fait partie des solutions ECO3 d'Agfa – ECO3 pour écologie, économie et extrême commodité – qui doivent rendre les opérations de prépresse et d'impression plus propres, plus rentables et plus simples à exploiter. Il s'intègre au workflow d'Agfa, Apogee, ou peut être installé de manière autonome.

"InkTune est la nouvelle génération de InkSave, avec une technologie beaucoup plus avancée du réglage automatique de la gestion de la consommation d'encre", explique Pascal Grandcoin, responsable des produits graphiques et jet d'encre d'Agfa. 

InkTune remplace les encres CMJ par de l'encre noire (N) souvent moins onéreuse. Il poursuit : "Nous allons beaucoup plus loin dans le retrait sous couleur et le remplacement du gris (GCR), en ayant toujours des images très percutantes. InkTune optimise la charge d'encre et permet notamment d'économiser en moyenne pondérée 30 % d'encre."

 

Sur la comparaison d'Agfa, l'image quadri avant traitement par InkTune est composée ainsi :
- C 42.8
- M 28.8
- J 37.5
- N 33.3

Avec l'optimisation d'InkTune, elle devient :
- C 25.0
- M 16.5
- J 26.5
- N 42.1

"InkTune est pour moi la solution la plus aboutie du marché. Et en plus, cette solution apporte une assurance de la conformité avec les normes notamment ISO 12647-2 (ou PSO)."

 

"Le gain pour les imprimeurs se situe à plusieurs niveaux.
Les imprimeurs qui utilisent un système d'impression traditionnelle avec une poudre de maculage obtiendront plus vite la bonne sèche, auront moins besoin de poudrer et auront moins de temps de séchage pour obtenir le rendu final. Ils auront un gain sur la qualité d'impression, sur le coût et sur le temps de séchage.

Avec les technologies d'impression à séchage instantanée (LED UV, H UV, Low UV...) qui ne nécessitent pas de poudrage, les imprimeurs ne gagneront pas forcément en temps, mais auront des économies significatives sur leurs encres", souligne Pascal Grandcoin.

Reportage : InkTune et PressTune

Agfa Graphics lance deux logiciels d'optimisation du process d'impression offset

PressTune, le contrôle des processus d'impression d'Agfa qui note la qualité

Réagir à cet article
Criquelion Patrick - 4 mois
C est pas nouveau le GCR, j ai l impression que l on redécouvre des processus qui existent déjà et depuis longtemps il n y a pas de miracle .
Edouart Proue - 4 mois
Exact... il convient néanmoins de rappeler qu'au début des années 80, l'on appliquait ce principe uniquement aux images lors de la photogravure (précisément sur un scanner rotatif) sans réellement se soucier de ce qui était reproductible ou pas, de la séquence d'impression, de l'influences des encres et du papier et encore moins selon une norme d'impression bien définie (comme la norme ISO 12647-2 par exemple). Aujourd'hui, c'est bien l'ensemble de la partie page et/ou forme imposée qui est analysée, recalculée et optimisée et qui bénéficie de ces technologies. Des procédés qui ont par ailleurs, sensiblement évoluer depuis les 1ères moutures de calculs "GCR, PCR, ICR...." que vous évoquez probablement Un ancien scannériste/chromiste...
Ajouter un commentaire...
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO