HP répond au projet de nominations de Xerox

"La création de valeur pour les actionnaires HP ne dépend pas d'une fusion avec Xerox."

La passe d'armes entre HP et Xerox se poursuit depuis le refus de la proposition de rachat de HP par Xerox (retour sur les événements : Rien ne va plus entre HP et Xerox). HP a confirmé, dans un communiqué, l'intention de Xerox de nommer 11 candidats pour se présenter aux élections de son conseil d'administration lors de l'assemblée annuelle 2020 des actionnaires (dont la date n'a pas encore été fixée).

"Nous estimons que ces nominations sont une tactique égoïste de Xerox pour faire avancer sa proposition, qui sous-estime considérablement HP et crée un risque significatif au détriment des actionnaires de HP" fait savoir le fabricant de presses numériques et d'ordinateurs.

"La création de valeur pour les actionnaires HP ne dépend pas d'une fusion avec Xerox. HP dispose de nombreux moyens pour générer une valeur durable à long terme. (...) La transaction proposée par Xerox tente d'utiliser les capacités financières de HP au profit des actionnaires de Xerox."

Et pour HP ces nominations sont dictées par l'actionnaire Carl Icahn qui est ouvertement favorable à ce rapprochement. Carl Icahn qui possède 10,6 % du capital de Xerox a également acquis au moins 4,24 % des actions de HP  (lire Carl Icahn de Xerox révèle sa participation dans HP). "Sa position d'actionnaire important dans Xerox signifie que ses intérêts ne sont pas alignés sur ceux des autres actionnaires de HP. En raison de la position de propriété de M. Icahn, il bénéficierait de manière disproportionnée d'une acquisition de HP par Xerox à un prix qui sous-estime HP."

"Le conseil d'administration de HP est inébranlable dans son engagement envers les actionnaires de HP et continuera de prendre toutes les mesures appropriées pour faire progresser et protéger les intérêts des actionnaires de HP" assène-t-il.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...