La rentrée avec une nouvelle stratégie en place à l'Imprimerie du Bocage (85)

Certains profitent des vacances pour se reposer et d'autres pour concrétiser leur stratégie de développement.

Le
Une partie de l'équipe de l'Imprimerie du Bocage (avec la directrice générale au centre) devant leur nouveau bâtiment.

Cette rentrée est particulière pour l'Imprimerie du Bocage. Pendant l'été, l'entreprise d'impression vendéenne a déménagé et une nouvelle presse numérique a pris place dans l'atelier flambant neuf. Ces changements ont nécessité un investissement de 1,2 million d'euros, une stratégie de développement validée par l'ensemble des 16 salariés de l'imprimerie.

"Nous avons fermé le 21 juillet. Depuis le 16 août, les machines sont reparties, les écrans se sont rallumés (…) C'est un nouveau départ, une nouvelle dynamique pour développer l'entreprise en captant de nouveaux marchés", se réjouit Mireille Pujol, directrice générale de l'entreprise qui réalise 1,5 million d'euros de chiffre d'affaires.

Une stratégie de développement en deux points

Fin juillet, l'imprimerie, constituée en société coopérative et participative (scop) depuis 1979, a déménagé de Lucs-sur-Boulogne pour s'installer à une vingtaine de kilomètres, à Aizenay.

"Nous étions dans un bâtiment ancien : nous avons préféré nous installer en premier rideau d'une quatre voies. La stratégie était de déménager pour être mieux implanté et plus visible".

Elle poursuit : "Nous voulons aussi développer de nos capacités de production numérique pour répondre à la demande : aujourd'hui les brochures en petite quantité mais avec un nombre conséquent de pages sont une demande courante."

L'imprimerie a donc acquis une seconde presse numérique, une Konica bizhub Press C1085 avec un module façonnage en ligne. Elle prend place à côté d'une Konica bizhub Press C6000 qui assure désormais le backup de la nouvelle presse.

Les premiers effets du déménagement déjà ressentis

"On ressent déjà les bénéfices de ce déménagement : de nouveaux clients sont venus nous voir et les clients qui ont visité nos nouveaux locaux sont très enthousiastes."

Mireille Pujol (en photo ci-dessous) souligne : "Nous faisons le pari de la production en interne, de l'investissement et du maintien des emplois, contrairement à certaines imprimeries en chambre... Nous embauchons d'ailleurs quelqu'un en façonnage et peut-être une personne en impression numérique."

Plus d'infos sur la société Imprimerie Du Bocage
Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Imprimerie Du Bocage dans le classement de l'imprimerie
Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO