Aux Impressions Modernes, les nouvelles technologies représentent 50 % du chiffre d'affaires

Impressions Modernes investit depuis plus de dix ans dans le papier connecté.

L'activité axée sur la technologie RFID et NFC représente des dossiers à forte valeur ajoutée. En accompagnant les commandes enregistrées en papier par du contenu numérique associé, le montant des commandes est amélioré.

Comment s’en sortir en tant qu’imprimeur dans une société en pleine mutation où le volume des imprimés baisse d’année en année ?

À cette question épineuse, la société Les Impressions Modernes installée à Guilherand-Granges près de Valence (07) a choisi de répondre en investissant depuis plus de dix ans dans les nouvelles technologies (internet des objets et papiers connectés).

"Depuis 2006, nous développons des solutions avec les tags RFID que nous intégrons dans le papier ou via une plateforme sécurisée", explique Jessie Gelly, Directrice commerciale associée des Impressions Modernes.

L’entreprise a commencé ce développement avec l’intégration de la RFID dans les PLV. Au fur et à mesure, l’activité axée sur la technologie RFID et NFC a grandi au point de représenter aujourd’hui 50 % du chiffre d’affaires de l’entreprise.

"En deux ans ou trois ans, nous avons doublé le chiffre d’affaires de l’entreprise. Ce sont des dossiers à forte valeur ajoutée. Nous améliorons ainsi le montant des commandes enregistrées en papier en les accompagnant par du contenu numérique associé", précise Jessie Gelly.

En quoi consistent les technologies RFID et NFC ?

Les puces RFID (radio frequency identification) sont de petits objets, tels que des étiquettes autoadhésives, qui sont intégrées aux supports imprimés pour les rendre interactifs. Elles peuvent être en lien avec de la bande sonore, des visuels supplémentaires, des films… les applications sont multiples et s’étendent à tous les supports (papier, emballages, adhésif, carton, etc.).

La technologie NFC (Near Field Communication) consiste à échanger des données en champ proche, entre deux appareils équipés de ce dispositif. Le NFC est par exemple intégré aux smartphones sous forme de puce, ainsi qu’à certaines cartes de transport ou de paiement.

Atelier de complexage de puces RFID. Impressions Modernes

Une technologie qui s’accélère depuis septembre 2017

Ces derniers mois le développement de ces nouvelles technologies a fait un bon en avant. Jessie Gelly explique :

"En septembre dernier l’iPhone est devenu compatible avec la lecture des puces RFID. Aujourd’hui le marché aujourd’hui s’accélère, notamment dans le marketing, ce n’était pas le cas il y a encore un an. Les marques attendaient de déblocage de la lecture RFID sur l’iPhone pour utiliser cette technologie."

Une porte d’entrée sur une nouvelle clientèle

Autre avantage non négligeable ; ces nouvelles technologies ont permis aux Impressions Modernes de collaborer avec de très grandes entreprises. "Ce sont des entreprises avec lesquelles nous n’aurions jamais travaillé sur de l’imprimerie traditionnelle. Ces nouvelles technologies offrent une porte d’entrée vers de nouveaux marchés."

PLV bureau avec leds. Impressions Modernes
Plus d'articles sur les chaînes :

Ardèche
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

IMPRESSIONS MODERNES recrute

Actualités de l'entreprise