Selon Kodak l'impression durable, la tendance qui s'impose dans le monde

Les ventes des plaques Kodak sans traitement ont bondi de 24% en un an.

Le

Lorsqu'ils doivent investir, les imprimeurs donnent de plus en plus la priorité au développement durable, constate Kodak.

Depuis quatre ans, le fabricant distingue, parmi ses clients de plaques sans traitement Sonora, les imprimeurs qui ont mis en place des mesures en matière d'économies d'énergie et de gestion des ressources, qui réduisent leur impact sur l'environnement. Et pour l'édition Kodak Plate Green Leaf Award 2017, il a récompensé 14 lauréats dans le monde entier (mais aucun Français). Cela est presque le  double de l'année passée, traduisant les efforts croissants du secteur de l'impression. 

Lancées en 2012, les plaques sans traitement offset et offset UV Kodak Sonora répondent à cette tendance. Elles éliminent la phase de traitement des plaques, qui consomme des produits chimiques, de l'eau et de l'énergie, et qui produit des déchets.

Au troisième 2017, les ventes des plaques Kodak Sonora ont bondi de 24 % par rapport au même trimestre 2016 pour représenter 19 % des ventes totales des plaques de Kodak

Et le constructeur prévoit que, d'ici 2019, 30 % de ses ventes de plaques concerneront des produits sans traitement.

"Il est évident que l'adoption par le secteur de l'impression de solutions métier durables ne concerne pas seulement la gestion des questions environnementales, mais également la pérennité et le développement des activités de chaque imprimeur", estime Richard Rindo, directeur général des ventes de la division systèmes pour l'impression et vice-président de Eastman Kodak Company.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO