La papeterie Chapelle Darblay (76) s'approche de la fermeture

La papeterie UPM Chapelle Darblay © UPM

Le groupe n'a toujours reçu d'offre ferme pour l'usine qui emploie 236 personnes.

En septembre 2019, le groupe papetier finlandais UPM annonçait son intention de vendre son usine de papier journal Chapelle Darblay située à Grand-Couronne, en Seine-Maritime (lire UPM se sépare de la papeterie Chapelle Darblay). Il avait également prévenu : si aucune offre crédible n'était reçue avant la mi-janvier 2020, il entamerait le processus de fermeture de l'usine.

UPM annonce aujourd'hui qu'il est en discussion avec les potentiels repreneurs. Cependant, "bien que ces discussions se poursuivent, nous n'avons jusqu'à présent reçu aucune offre ferme de la part des acheteurs potentiels de l'usine."

"Par conséquent, nous avons informé aujourd'hui les représentants des salariés de notre intention d'engager les processus de concertation des salariés en vue d'une éventuelle fermeture du site." Ces consultations devraient s'achever fin juin. 

UPM assure qu'il reste déterminé à céder la papeterie s'il reçoit une offre appropriée.

L'usine à papier emploie actuellement 236 personnes et a une capacité de production annuelle de 240 000 tonnes de papier journal.

Plus d'articles sur les chaînes :

Seine-Maritime
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...