Votre imprimerie est-elle numérique ?

Le numérique qui comprend à la fois les systèmes d’information liés à Internet et les nouvelles technologies de l’information et de communication, est-il une menace pour les professionnelles des industries graphiques ou bien au contraire, une réelle source d’opportunités pour la profession ?

Trop souvent, en effet, le terme de « numérique » s’arrête dans les imprimeries aux nouveaux procédés d’impression alors que Bruno Ménard, président du CIGREF, dans son ouvrage « L’entreprise numérique - Quelles stratégies pour 2015 », donne à ce terme appliqué à l’entreprise une définition beaucoup plus vaste : « une entreprise numérique est une entreprise qui a une vision numérique et un plan numérique pour toutes les dimensions de son modèle d’affaires. Elle développe avant tout les savoir-faire et les savoir-être pour faire l’entreprise numérique de demain ». Que signifie alors « entreprise numérique » pour une imprimerie ?

La réponse à cette question peut prendre la forme d’une réflexion concernant les apports du numérique sur tous les composants essentiels du modèle d’affaires d’une imprimerie qu’elle soit de presse, de labeur ou spécialisée dans l’impression de livres : ses clients et leurs nouveaux comportements, ses propositions de valeur, les activités et les nouvelles chaînes de valeur, les nouvelles ressources numériques, les partenaires de l’entreprise numérique.

Car s’il faut faciliter une compréhension partagée du concept « d’entreprise numérique », il est urgent de proposer aux dirigeants de nos imprimeries une grille de lecture pour les inciter à engager leurs équipes, avec ambition, dans l’économie numérique.

Le numérique égale GPAO, Web-to-print, mais aussi mobile-to-print, QR codes, …

Les imprimeries se mettent à l’ère du numérique pour faire face aux nouveaux enjeux. Où est-ce le fait de se mettre au numérique, qui permet aux imprimeries de faire face à de nouveaux défis ?

Il y a quelques années, je proposais de regarder avec vous l’impact du Web-to-print sur la chaîne de valeur, si chère à Michaël Porter et développée dans son ouvrage « L’avantage concurrentiel  ».

impact-web-2-print

Aujourd’hui, les imprimeries doivent déterminer la meilleure façon de tirer parti des technologies mobile-to-print ou print-to-mobile qui deviendront des services essentiels et à forte valeur ajoutée en raison de l'omniprésence des tablettes et des smartphones. Forrester Research estime que plus de 905 millions de tablettes seront en usage à l'échelle mondiale d'ici 2017.

Que ce soit la population active ou pour des besoins personnels, les possesseurs de ces tablettes ou smartphones auront besoin d’imprimer des brochures, des présentations, des documents ou encore des rapports de n’importe où et à n’importe quel moment. Les imprimeurs doivent répondre à ce nouveau défi, offrir à cette population nomade des applications qui lui permettront d’imprimer ces documents de façon transparente et de les livrer à un emplacement idéal (à la maison, au bureau, etc.). Cette nouvelle offre ne pourra s’accompagner que d’un certain niveau de personnalisation et de modèles. Des fournisseurs de services avisés comme UPS et FedEx offrent dès à présent ce type de services Mobile Printing.

Les imprimeries peuvent capitaliser sur ce nouveau type de service en proposant de combiner à la version papier de l’interactivité à partir des smartphones et des tablettes des utilisateurs. De nombreux outils existent pour effectuer ce type d’opérations, par exemple, Adobe Digital Publishing, iMirus, GTxcel.

L'objectif est d'améliorer considérablement l'expérience de lecture, d’ajouter de la valeur aux communications des clients, mais aussi d’augmenter les marges pour les entreprises qui soutiennent leurs clients dans cette entreprise.

Il est temps pour les imprimeurs d'explorer comment générer de nouvelles sources de revenus en transformant des pages imprimées en pages mobiles accessibles n'importe où et n'importe quand permettant d'atteindre un plus grand nombre de clients à l'aide des smartphones, des tablettes, des médias sociaux, des e-mails et des sites Web. C'est un service que les clients vont exiger.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : Réinventez votre business model

Les stratégies de succès des imprimeurs britanniques

De l’imprimé vers le service