Vigier Cartonnages, le choix d'intégrer toute la chaîne jusqu'à l'impression

Pour faire face à un marché de plus en plus difficile, Vigier Cartonnages a choisi de maîtriser toute la chaîne de fabrication et vient d'investir dans une presse offset Heidelberg.

Transformateur renommé dans le domaine du packaging, l’entreprise lyonnaise Vigier Cartonnages connaît, depuis sa création en 1998 une croissance régulière. Cette entreprise familiale fondée par Michel Vigier et son fils Christophe, s’est tournée à l’origine vers la découpe à façon pour imprimeurs et cartonniers. Puis elle s’est rapidement équipée d’une plieuse-colleuse afin de proposer des étuis compacts.
“La seule partie que l’on sous-traitait, était la partie impression parce que ce sont des investissements très lourds, qu’on ne pouvait pas se permettre. Et puis on n'avait pas le volume, pas la place”, se souvient Christophe Vigier, le directeur. Mais Christophe Vigier garde en tête cette idée d’intégrer toute la chaîne.

En 1998, l’entreprise fonctionnait sur 500 m2. Elle s’est peu à peu agrandie et l’an dernier dans les 2000 m2, "on était à l’étroit." 1000 m2 ont été rajoutés. "Et on a continué dans notre logique, qui était d’intégrer toute la chaîne graphique."

Ainsi en juin, un nouvel équipement prendra place dans cette extension. Après trois semaines de montage, la presse offset Heidelberg Speedmaster CD 102 5 couleurs et groupe vernis sera opérationnelle. Un nouveau cap pour l’entreprise, un cap qui lui permet de maîtriser l'impression et ainsi de gagner en réactivité.

Car même si la volonté de Christophe Vigier d’intégrer toute la chaîne n’est pas nouvelle, elle s’est renforcée au fil des années :
"Ce qui se passe aujourd’hui, c’est que les entreprises travaillent de plus en plus à flux tendu, parce que, forcément, les stock ça a un coût. Donc ils attendent le dernier moment pour commander. Et comme on est en bout de chaîne, il faut aller vite... 
En plus, si on veut être compétitif par rapport à des pays qui sont beaucoup plus loin et qui ont des coûts de main-d’œuvre beaucoup moins chers, c’est notre réactivité qui fait la différence."

Spécifiquement conçue pour le packaging, la CD 102 peut traiter des supports de 0,03 mm à 1,00 mm et répond au cahier des charges de la société :
"Heidelberg ne sont pas les seuls à faire des machines à imprimer, mais à mon sens aujourd’hui, c’est la machine qui nous correspond tout à fait. Et le plus qu’ils ont, c’est qu’ils vont en amont gérer le CtP, ils vont gérer tout ce qui est plaque, tout ce qui est encre, tout ce qui est consommable en amont. Pour nous c’est plus confortable de s’appuyer sur quelqu’un qui a la globalité de la maîtrise de la chaine."

En complément de cette presse, Vigier Cartonnages a choisi un CtP Suprasetter 105 SCL et la gamme des consommables Saphira (plaques, encres, vernis).

L’entreprise compte aujourd’hui une vingtaine de salariés. Le mois dernier, une personne était recrutée sur les colleuses et avec l’arrivée de la machine, un conducteur de presse va rejoindre l’équipe. L’an prochain, ce sont 4 à 5 personnes qui seront embauchées.

Plus d'articles sur les chaînes :

Rhône
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

VIGIER CARTONNAGES recrute

Actualités de l'entreprise