Le graveur Kodak Flexcel NX chez Deltasacs (38) pour augmenter la qualité flexo

L'entreprise iséroise a investi dans le système de fabrication de plaques flexo de Kodak afin de gagner en qualité. Le directeur partage son expérience de ses deux premiers mois d'utilisation.

Le

Basé à Pont-Evêque dans l'Isère, le groupe Deltasacs est leader européen de la petite et moyenne sacherie. L'entreprise fondée en 1920 possède trois sites de production : deux en France, celui de Pont-Evêque, et un autre à Saint-Jean de Muzols en Ardèche, et un à Budapest en Hongrie. Elle emploie 45 personnes et réalise un chiffre d'affaires de 7 millions d'euros en fabriquant des sacs à fond carton, sachets plats, poches stand-up, bobines imprimées, métallisées et complexées.

Investir pour augmenter la finesse de l'impression flexo

Précurseur en flexographie, l'entreprise d'emballages souples a depuis 20 ans intégré la gravure de clichés flexographiques pour gagner en réactivité. Il y a deux mois, Deltasacs a installé un nouveau système de fabrication de plaques, le graveur Kodak Flexcel NX Wide.
"Nous avions besoin de monter en puissance, en particulier dans la finesse et les dégradés de nos impressions", explique Laurent Perrier, le directeur général de Deltasacs.

Et le CTP flexo de Kodak a répondu à toutes ces attentes : "La qualité d'impression du Flexcel NX est exceptionnelle !"

De nouvelles possibilités de réalisation avec le CTP Kodak Flexcel NX

Il précise : "Sur un plan technique, nous pouvons maintenant accepter des travaux qui requièrent des dégradés et des trames très fines".

L'entreprise a d'ailleurs récemment réalisé une poche stand-up pour un engrais bio simulant une matière texturée et granuleuse.

Laurent Perrier souligne également l'élargissement de la gamme chromatique, la régularité des couleurs et le rendu net et lumineux de l'image. Les couleurs au sein d'un même tirage et d'un retirage à l'autre sont constantes, ce qui permet de gagner "un temps considérable" sur les bons à tirer.

Compétitif face à l'impression numérique

"Nous gagnons en précision ce qui limite fortement les temps de calage des impressions. Du coup, nous sommes très compétitifs face à l'impression digitale et nous pouvons dorénavant nous positionner sur des quantités de 5 000 pièces", se félicite le directeur.

Il résume : "Nous souhaitions trouver la technologie permettant d'obtenir les meilleurs résultats possible et de tirer le meilleur parti de nos presses flexo. Le système Kodak Flexcel NX répond à nos attentes".

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO