HP mise sur les technologies d'impression à base d'eau pour l'emballage et le textile

Des technologies plus sûres, plus simples et plus durables, selon le groupe.

HP Inc met sur la table 200 millions de dollars (soit 181 millions d'euros) pour développer, sur cinq ans, la prochaine génération de technologie d'impression à base d'eau, pour les emballages en carton ondulé et pour les textiles.

Les solutions d'encre à base d'eau auront, selon le fabricant, "des effets bénéfiques tout au long du cycle de vie du produit", pour les utilisateurs des systèmes d'impression HP, pour les utilisateurs finaux du produit imprimé, et en fin de compte pour la réutilisation, le recyclage et la mise au rebut de ce produit.

"L'investissement dans des solutions aqueuses répond aux besoins du marché et aux exigences croissantes en matière de durabilité des clients et devrait propulser la croissance des activités de HP", déclare, dans un communiqué, Santi Morera, directeur général et responsable mondial des solutions graphiques de HP Inc. "Nous allons dédier des ressources à l'innovation continue et aux bouleversements du secteur afin d'accélérer des technologies d'impression à base d'eau plus sûres, plus simples et plus durables qui répondent à la qualité, aux performances et aux économies nécessaires à ces marchés".

Les encres HP à base d'eau pour les emballages en carton ondulé sont déjà utilisées pour les applications sensibles, comme les emballages des produits alimentaires. "Nous sommes fermement convaincus que les solutions à base d'eau, plutôt que les solutions UV, constituent l'avenir à long terme de ce marché", indique Eric Wiesner, directeur général de la division industrielle PageWide.

Pour le marché du textile, HP va travailler sur les technologies d'impression aussi bien traditionnelles que numériques.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...