Nouveau parc numérique pour l'imprimerie Vassel Graphique (69)

Philippe Malaval, le pdg de l'imprimerie Vassel, et Yvan Rimet, le directeur de production.

Yvan Rimet, le directeur de production de l'imprimerie Vassel, partage son expérience des deux nouvelles presses installées. 

En mars 2019, l'imprimerie Vassel, installée à Bron dans le Rhône, a renouvelé tout son parc machine numérique. Dans cette entreprise dirigée par Philippe Malaval, deux presses Heidelberg, une Versafire EV 85 et une Versafire EP 115, ont remplacé quatre machines d'un autre constructeur.

La 5e couleur de la Versafire EV 85 pour une multitude d'applications

La Versafire EV 85 d'Heidelberg est une presse numérique à toner qui imprime jusqu'à 85 pages A4 par minute, et qui a la particularité d'être équipée d'une 5e couleur. Ce canal supplémentaire permet l'application d'un blanc couvrant sur des papiers foncés avant l'impression quadri, d'un vernis sélectif, d'un jaune fluo, d'un rose fluo et d'un rouge invisible pour sécuriser des documents.

"Si certaines de ces applications nous sont déjà familières, le blanc et le rouge invisible nous ouvrent de nouvelles opportunités que nous allons exploiter au maximum pour étoffer notre offre" apprécie Yvan Rimet, le directeur de production de Vassel.

Fiabilité et polyvalence avec la Versafire EP 115 selon l'imprimeur

La Versafire EP 115 produit 115 pages A4 par minute et peut traiter des papiers jusqu'à 450 g/m2. L'imprimerie rhodanienne a opté pour le finisseur livrets Plockmatic qui permet une finition en ligne ainsi qu'un dispositif de perforation complété par le module GBC pour des perforations spéciales (jusqu'à 9 axes différents). Cette configuration permet de soulager l'atelier façonnage qui a dû absorber dernièrement un surplus conséquent de production. Et grâce au traitement des grammages élevés de cette presse, l'imprimerie envisage de développer son offre sur le petit packaging.

Yvan Rimet souligne également : "La fiabilité de la EP est telle que nous pouvons lancer une production de nuit sans aucun problème. À elle seule, cette machine assure les trois quarts de la production numérique".

La réactivité de Vassel bostée

Avec le remplacement des quatre anciennes presses par ces deux Versafire, le volume de production de l'entreprise d'impression est passé de 600 000 pages A4 à plus de 1,2 million.

Vassel a aussi gagné en réactivité.
Les nouvelles presses Versafire permettent à l'imprimerie de s'épargner une étape : "La résistance des encres nous a permis d'éliminer le pelliculage de protection que nous devions appliquer au préalable."

Et Il'ensemble de la maintenance étant assurée par le constructeur, le taux de disponibilité des machines a bondi, approchant maintenant les 90 %, pour un coût global de service nettement plus avantageux", détaille Yvan Rimet.

Plus d'articles sur les chaînes :

Rhône
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

VASSEL recrute

Actualités de l'entreprise