Fujifilm réclame un milliard de dollars à Xerox

Fujifilm attaque Xerox en justice pour avoir mis fin à leur projet de fusion.

Le

La rupture passe mal auprès de Fujifilm. Le groupe japonais vient d'annoncer qu'il intentait une action en dommages-intérêts contre Xerox et réclame un milliard de dollars (860 millions d'euros). Il reproche à Xerox d'avoir mis fin aux accords de fusion de Fuji Xerox et Xerox.

Fujifilm estime, dans un communiqué, que le fabricant américain de photocopieurs et d'imprimantes "a violé ses accords avec la société en prenant une décision unilatérale de résilier, sans cause légitime, les accords conclus le 31 janvier 2018" alors que "les clauses de l'accord ont été discutées de manière appropriée, sur la base d'évaluations justes d'experts indépendants retenus par les deux sociétés" et que "la combinaison de Fuji Xerox et Xerox est la meilleure option pour l'avenir des deux sociétés, car elle accélérera la croissance de l'entreprise et créera de la valeur pour les clients, grâce au déploiement d'opérations basées sur une stratégie marketing unifiée."

Fujifilm souhaitait prendre le contrôle de Xerox en le fusionnant avec le groupe Fuji Xerox, déjà existant (lire Fujifilm absorbe Xerox). Mais les actionnaires de Xerox Carl Icahn et Darwin Deason avaient dénoncé ce projet qu'ils jugeaient non équitable. Ils ont obtenu de la Cour suprême de Manhattan la suspension temporaire de cette opération (lire Les actionnaires de Xerox obtiennent gain de cause : le PDG démissionne et Xerox et Fujifilm stoppés dans leur élan). Et le fabricant américain avait finalement renoncé à cette opération (lire Xerox abandonne son projet de fusion avec Fujifilm). Le jugement de la Cour suprême est attendu pour septembre 2018.

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO