Le fondateur de l'imprimerie Multisigne (37) passe la main à sa fille

Une transmission en toute confiance : depuis l'arrivée d'Émily Pornet à la direction, le chiffre d'affaires est en forte augmentation.

Fin mars, le sérigraphe Guy-Pascal Pornet partira officiellement à la retraite. Il laissera Multisigne, l'imprimerie qu'il a créée, entre de bonnes mains, celle de sa fille Émily Pornet.

Fondée en 1981 à Joué-lès-Tours en Indre-et-Loire, Multisigne était à l'origine spécialisée dans la sérigraphie d'affiches. 37 ans plus tard, l'entreprise est en pleine croissance en se diversifiant dans la PLV et le grand format en numérique. Aujourd'hui elle réalise 7 millions d'euros de chiffre d'affaires et emploie 52 personnes.

Depuis toujours, Émily Pornet a vu son père à l'œuvre dans l'atelier de sérigraphie. À son tour, après des études de commerce, elle se jette dans l'aventure des arts graphiques. Elle reconnaît qu'elle n'avait, à l'époque, pas spécialement pensé de reprendre les rênes de l'entreprise de son père.

"Je me suis lancée dans l'impression numérique sur tous supports il y a 12 ans avec Num & Co, nous explique Émily Pornet. J'étais dans les mêmes locaux que mon père. Multisigne spécialisé dans la sérigraphie était complémentaire de Num & Co. Ensuite, le numérique a énormément progressé. Il est devenu évidement pour nous de fusionner."

Depuis un an, Guy-Pascal Pornet accompagne sa fille dans son poste de directrice générale et confiant, il ne vient désormais à l'imprimerie que les matins.

Il faut dire que l'entreprise se porte très bien depuis l'arrivée d'Émily Pornet à la direction. En seulement un an, Multisigne a vu son chiffre d'affaires bondir de 20 % ! Et la chef d'entreprise a encore beaucoup de projets en tête dont nous vous en parlerons prochainement...

Plus d'articles sur les chaînes :

Indre-et-Loire
Réagir à cet article :
Richard Dohou - 18 Février 2019
C'est géniale! toutes mes félicitations à Emily.
Ajouter un commentaire...

SERIGRAPHIE MULTI SIGNE recrute

Actualités de l'entreprise