Vistaprint achète Pixartprinting

Pour un montant de 127 millions d’euros, Pixartprinting a donné son accord pour son rachat par Vistaprint.

Le 18 février, Vistaprint finalisait le rachat de l’imprimerie numéro un des Pays-bas, People & Print Group. Le 4 avril, Vistaprint était fière d’annoncer sa toute nouvelle acquisition : Pixartprinting.

Pixartprinting, entreprise italienne web-to-print orientée vers les agences de communication et les PME, a donné son accord pour un rachat à 97 % par Vistaprint et pour un montant à hauteur de 127 millions d’euros. Avec un chiffre d’affaires estimé à 56 millions d’euros et un bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (BAIIA) d’environ 15 millions, Pixartprinting se vend à près de 10 fois son BAIIA. Qui a dit qu'il n'y a pas une bulle financière dans la vente d'imprimerie ?

Par voie de presse, Vistaprint explique cette acquisition en déclarant que celle-ci "assure une présence sur le marché qui est complémentaire à la marque traditionnelle de Vistaprint, et  va dans le sens de l'acquisition récente de People & Print Group BV, qui est concentré principalement sur les marchés hollandais et belges."

Robert Keane, président et chef de la direction de Vistaprint précisait : "Nous sommes vraiment enthousiasmés par l’étendu de leur gammes de produits et impressionnés par la qualité qu’ils ont mis dans la relation avec le client, et nous nous sommes engagés à continuer dans ce sens". Une relation client qu’il semblerait enfin prendre en compte. Rappelons en effet que moins d’un client sur deux commande à nouveau chez Vistaprint dans l’année.

Tout en soulignant que chaque marque continuera à travailler de manière autonome et distincte, avec sa propre identité et son propre positionnement, Robert Keane déclare qu’"il est prévu que cette acquisition à terme permette de proposer une offre de produits élargie pour Vistaprint et Pixartprinting puisque ces produits de marques respectives seront intégrés l’une à l’autre."

Keane a poursuivi : "En continuant à faire d'importants progrès sur le repositionnement de notre marque traditionnelle, nous avons une meilleure appréciation des multiples types de clients qui composent le grand et fragmenté marché des petites entreprises de l’impression. Nous sommes impressionnés par l'approche de Pixartprinting sur un segment de marché que Vistaprint n'a traditionnellement pas démarché."

Pas sûr qu’en passant sous la coupe du géant américain et après la publication de ses comptes arborant un résultat net de près de 30 %, Pixartprinting garde sa place sur le marché... de la sous-traitance d'imprimerie, les imprimeurs le diront. En tout cas, le champion français Exaprint, principal concurrent de Pixarprinting, fait pâle figure avec ses 10% de résultat net.

Plus d'articles sur les chaînes :

Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...
Reportage : L'histoire VistaPrint

La croissance de VistaPrint s'essouffle

L’imprimerie 2.0, le cas VistaPrint