Retour d'expérience - L'imprimerie F Paillart (80) et la presse offset KBA Rapida 106 HR-UV

Frédéric Paillart et son fils Julien, respectivement la 6e et 7e génération à la tête de l'entreprise

Installée cet été dans l'entreprise, la Rapida 106 quatre couleurs HR-UV est équipée du dispositif de changement de travail à la volée appelé FlyingJobChange.

L’imprimerie familiale F.Paillart, installée à Abbeville dans la Somme (80), a fait l’acquisition l’été dernier d’une presse offset KBA Rapida 106 quatre couleurs HR-UV avec retournement équipée du dispositif de changement de travail à la volée appelé FlyingJobChange.

Cette nouvelle presse, qui vient remplacer deux anciennes presses du même format, est destinée à l’impression de livres noirs et quadri à petit et moyen tirages. Fondée en 1839, l’imprimerie F. Paillart est spécialisée dans la fabrication d’ouvrages scientifiques, littéraires ou religieux.

Avec la Rapida 106, l’entreprise acquiert sa première presse KBA depuis sa création il y a 175 ans. "Nous étions à la recherche d’une nouvelle machine qui nous permettrait d’optimiser nos calages et de nous garantir une qualité du plus haut niveau tout en améliorant notre productivité pour qu’on puisse baisser nos prix et gagner en compétitivité", explique Frédéric Paillart, le dirigeant de l’entreprise.

Après plusieurs mois d’utilisation, il se montre pleinement satisfait de son choix. "Nous sommes épatés par la qualité remarquable des travaux. Grâce au séchage HR-UV, nous n’avons plus de problèmes de frottement, de salissures ou de maculage. Avant, on laissait les travaux sécher quelques jours avant de les passer au façonnage. Aujourd’hui, chaque tirage imprimé est immédiatement sec à cœur quand il sort de la presse. De plus, nos couleurs ont gagné en vivacité et nous avons pu supprimer la poudre avant le pelliculage des couvertures."

Le dispositif FlyingJobChange a également permis à l’entreprise de réduire considérablement les temps d’arrêt machine. "Quand on imprime un job en noir sur les groupes 1 et 3 en mode recto-verso, les groupes 2 et 4 sont préparés pour le prochain travail avec le changement automatique des plaques. Plus besoin donc d’arrêter la presse entre les cahiers. Pour nous qui vendons du calage, les gains de productivité sont énormes."

Plus d'articles sur les chaînes :

Somme
Réagir à cet article :
Eric Illand - 01 Avril 2016
Bravo, mais étonné de réussir a vendre du calage face au numérique?.... Mais encore Bravo!...
Ajouter un commentaire...
Reportage : L'imprimerie F Paillart (80), une entreprise familiale depuis 1839

L'imprimerie F Paillart (80), une entreprise familiale depuis 1839

Actualités de l'entreprise