L'imprimerie Loire Offset Titoulet (42) à la recherche d'un repreneur

L'entreprise stéphanoise doit rapidement trouver un nouveau souffle.

Loire Offset Titoulet, qui emploie 132 personnes à Saint-Étienne, doit trouver un nouveau propriétaire. Le tribunal de Commerce a prononcé la liquidation judiciaire de l'imprimerie avec poursuite d'activité jusqu'au 29 mars. Les potentiels repreneurs ont jusqu'au 8 mars pour déposer leur dossier après de l'administrateur judiciaire. L'imprimerie rotative et feuille était en plan de continuation depuis mai 2017.

"Nous savions déjà que nous devions, dans les deux ans, et même à l'équilibre financier, trouver un partenaire pour retrouver des capacités d'investissement, et donner un second souffle", nous explique le président, Pierre Mougne. 

Assurer l'avenir de l'imprimerie avec un nouveau propriétaire

Il poursuit : "Une entreprise en plan de continuation ne bénéficie pas d'une grande confiance des banques et dans une imprimerie comme la nôtre, ne pas investir pendant plusieurs années n'est pas envisageable. Nous devions, de toute façon, nous adosser à une entreprise qui a des capacités de redévelopper Loire Offset Titoulet.
Depuis 18 mois, nous avons plusieurs entreprises qui sont intéressées. La cession de l'entreprise est une opération positive : elle sert à assurer son avenir."

Une année 2018 difficile, mais 2019 commence bien

L'entreprise est équipée en presses offset KBA, avec une rotative et des machines feuille, et est doté un atelier de façonnage très complet avec brochage, piqueuse et même reliure. 

En 2018, l'entreprise d'impression a réalisé 14,6 millions d'euros de chiffre d'affaires. Elle a fait face à une baisse de chiffre d'affaires de 15 % due à "l'absence de réforme scolaire, une "érosion sur certains segments de marché, comme l'affiche et l'agenda personnalisé, et la baisse de volumes de quelques clients".

Mais pour 2019, les commandes sont au rendez-vous. Le premier trimestre s'annonce en hausse, grâce notamment à la réforme du lycée. 

 

Plus d'articles sur les chaînes :

Loire
Réagir à cet article :
Ajouter un commentaire...

Actualités de l'entreprise