L'imprimeur textile grand format Figarol (37) abandonne l'impression UV

L'imprimeur mise sur l'impression par sublimation.

Le
La Rhotex 500 de Durst dans l'atelier de Figarol

Figarol, imprimerie textile grand format, va bientôt abandonner l'impression traditionnelle en UV au profit de l'impression par sublimation. Filiale du groupe Faire Valoir, Figarol est une imprimerie 100 % revendeur située à Saint-Pierre-des-Corps en Indre en Loire qui emploie 25 personnes et réalise environ 5 millions de chiffre d'affaires dont 80% en sublimation.

Pionnier dans l'impression grand format par sublimation

L'imprimerie est pionnière dans le domaine de l'impression par sublimation grand format. "Nous avons fabriqué en interne la toute première machine sublimation de 5 mètres au monde il y a trois ans. Et la première en 3 mètres il y a dix ans", explique Fabrice Godard, directeur commercial de Figarol. 

"Puis nous avons fait un échange technologique avec le constructeur Durst, qui est aujourd'hui le seul à produire une machine de sublimation d'aussi grande laize", 

Une deuxième Durst de 5 mètres en moins d'un an

Et après s'être équipée d'une Rhotex 500, juste après son lancement à la Fespa en mai 2016, Figarol va recevoir d'ici six mois d'une deuxième Rhotex 500 de Durst. Elle remplacera la toute dernière machine en impression UV de l'entreprise, une EFI GF500. 

Avec cet investissement, Figarol souhaite raccourcir ses délais de production. "Aujourd'hui nous sommes sur des délais de trois à quatre jours. Nous visons une livraison sous 48 heures."

Le groupe ne proposera l'impression UV que pour les supports rigides et en extérieur. "Nous n'avons plus aucun intérêt à avoir de l'UV pour des utilisations textiles en intérieur." L'imprimeur estime que l'impression par sublimation est beaucoup plus écologique que l'impression UV.

Le directeur commercial souligne : "Nous sommes seulement trois au monde à être équipés de cette machine de 5 mètres".

Des réalisations géantes pour l'intérieur

Le parc machine de Figarol permet de proposer des drapeaux géants, des voiles tractés par des avions, des grands décors de spectacle ou encore des visuels pour des hôtels.

"Et nous sommes les seuls à avoir une gamme de matières aussi étendue, 8 tissus en 5 mètres. Les deux autres imprimeurs équipés de cette Durst ne proposent que la maille drapeau." Un choix rendu possible grâce à la maîtrise de la technologie de sublimation "difficile à appréhender" selon le directeur.

Et d'autres innovations, en terme de supports, sont en cours de développement et devraient être dévoilées fin 2018. 

Reportage : La sublimation, la technologie qui va remplacer l'impression UV

La sublimation, la technologie qui va remplacer l'impression UV

Vos réactions
Ajouter un commentaire...


Recevoir l'actualité par email avec Graphiline Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdo RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO

Suivre l'actualité
des Arts Graphiques
Recevoir l'actualité gratuitement par email RECEVOIR GRAPHILINE HEBDO